Environnement et développement durable – Mairie de Folschviller

Environnement et développement durable

Concours municipal des « maisons fleuries » 2022

La ville de Folschviller en collaboration avec CDC Habitat et le soutien de l’ESAT de Altviller, organisent le concours municipal des maisons fleuries ouvert à tous les Folschvillerois, propriétaires ou locataires. Ce concours vise à saluer et récompenser les actions menées par les habitants en matière de fleurissement, d’embellissement de la ville et d’amélioration du cadre de vie.

Ce concours est gratuit et ouvert à tous les habitants. L’inscription s’effectue en mairie et donne droit à un bon pour 3 géraniums offerts.

Le bulletin d’inscription et le règlement sont disponibles à l’accueil de la mairie.
Les inscriptions se feront du 21 mars au 31 mai 2022.

Avec la Fondation 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot, la mairie s’engage pour la stérilisation des chats errants

Notre mairie s’engage pour la stérilisation des chats errants de notre commune avec l’aide de deux fondations qui participent aux frais vétérinaires pour la stérilisation et l’identification des chats sans propriétaires.

La municipalité fera capturer, par arrêté, les chats errants puis elle fera procéder à leur stérilisation et identification. Elle les relâchera dans les mêmes lieux.

Les Folschvillerois seront informés des campagnes de capture par affichage et publication dans la presse au moins 1 semaine avant la mise en œuvre. Les personnes souhaitant participer au trappage pourront se faire connaître à la mairie.

Etat des lieux des chats errants 

La gestion des chats errants est délicate et il est impératif de gérer leur population en maîtrisant leur prolifération. Un couple de chats non stérilisés peut théoriquement engendrer une descendance de plus de 20 000 individus en 4 ans.

Une solution a maintes fois fait ses preuves : la stérilisation. Née du constat que l’euthanasie ou le déplacement des colonies de chats est inefficace contre la pullulation, cette pratique, reconnue par tous les experts mondiaux et en particulier ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé, respecte la sensibilité de nos concitoyens devant la vie des animaux de compagnie.

D’une part, la stérilisation stabilise automatiquement la population féline qui continue de jouer son rôle de filtre contre les rats, souris, … D’autre part, elle enraye le problème des odeurs d’urine et des miaulements des femelles en période de fécondité.

Par ailleurs, le chat étant un animal territorial, ceux présents sur un site, empêchent tout autre de s’y introduire.

Chats errants – Appel aux bénévoles et aux dons

Cela fait de nombreuses années que notre commune est confrontée, comme beaucoup d’autres, à la prolifération de chats errants.

Des bénévoles œuvrent sur la ville pour venir en aide aux chats et limiter leur prolifération.
Pour leur venir en aide, les Folschvillerois peuvent déposer croquettes, pâtés et litières les vendredis de 14h à 16h à l’accueil de la mairie.

Si de nouveaux bénévoles souhaitent participer à cet effort servant la cause animale en limitant les méfaits dus à la prolifération des chats, ils seront les bienvenus.

Circuit « Glück Auf » : une belle initiative de valorisation de notre patrimoine minier

La commune de Folschviller a souhaité valoriser son patrimoine historique minier.

Ainsi, pour le faire connaître, elle a sollicité le Club Vosgien qui a créé un sentier balisé  conduisant les marcheurs tout autour de l’ancien chevalement. Le tracé de ce circuit a été baptisé « Glück Auf Tour».

Pourquoi « Glück Auf » ? Tout simplement parce qu’il s’agit  d’une expression traditionnelle des mineurs lorrains qui signifie Salutations et appel à la chance.

Le balisage du circuit a été réalisé par les bénévoles du Club Vosgien, accompagné de membres du conseil municipal le jeudi 22 avril. Cette  balade circulaire de 6 km démarre face au bâtiment de la mairie qui abrite et veille aujourd’hui sur la statue de Sainte Barbe, bienveillante patronne des mineurs. Après une belle promenade, tout le monde s’est retrouvé en mairie pour un moment convivial.

Le « Glück Auf Tour » fait l’objet d’un livret-guide dont la première partie comporte une rétrospective de l’aventure minière de Folschviller. Nous remercions M. Pierre Schang et le temps qu’il a consacré aux recherches pour réaliser ce fascicule retraçant le passé minier de notre ville.

Le livret sera prochainement disponible sur les supports numériques de la mairie.

Merci également à tous les bénévoles du Club Vosgien : grâce à leur travail c’est dorénavant un troisième circuit pédestre qui a été créé sur notre commune !

Une belle générosité de la part des Art’Ladies !

Vendredi 10 septembre, la Présidente de l’association forbachoise « Art’Ladies Culture et Fantaisie », Simonne Noirel accompagnée de mesdames Schlosser et Speicher, membres de l’association, ont livré plus de 150 kg de nourriture et litière pour chats à la mairie. Elles ont répondu à l’appel aux dons fait par la Ville pour venir en aide aux bénévoles qui œuvrent sur Folschviller pour contribuer au bien être des chats errants.

Art’Ladies a complété cette donation par une remise de chèque en faveur de la stérilisation des chats.

M. Marc Guldner, adjoint au maire, la Police Municipale et Mme Dominique Umenhover, bénévole pour la cause animale, les ont accueillies et chaleureusement remerciées pour leur générosité.

La municipalité remercie vivement «Art’Ladies Culture et Fantaisie » pour son geste !

L’éco pâturage, une technique d’entretien naturelle

L’Espace Naturel Sensible de la Zone du Silence du Berfang a été classé en 2008. Cet ancien site industriel (bassin à schlamms de la mine de Folschviller) tient son intérêt écologique à sa diversité d’habitats :

  • Des zones humides
  • Des pelouses thermophiles
  • Des boisements forestiers et arbustifs
  • Des prairies exploitées intensivement

Les plans de gestion et d’aménagement qui ont pour objectif de maintenir ces diversités d’habitats, nécessitent la mise en œuvre d’un programme d’entretien.

Aussi, afin de parvenir aux objectifs d’entretien du site et de gestion des abords des zones humides, le SI2E gestionnaire du site, propose de mettre en œuvre un pâturage caprins mobile à vocation unique de gestion écologique, et ce en relation avec le GECNAL, le bureau d’étude Ateliers des Territoires et le Syndicat des Eaux Vives des 3 Nied.

C’est grâce à l’aide financière annuelle apportée par L’Agence de l’Eau Rhin Meuse et couvrant 80 % des frais induits par cette opération que cette initiative écologique a pu voir le jour.

Ce sont une vingtaine de chèvres provenant de l’exploitation agricole bio GAEC de la Witz à Adelange, qui sont chargées d’entretenir les pelouses marneuses afin de limiter la fermeture du milieu par la repousse des ligneux. Ce projet va de paire avec la façon de penser des propriétaires des caprins, pour qui le respect de l’environnement et des animaux est au cœur des préoccupations de leur exploitation.

Les chèvres sont sur place depuis le 5 juillet pour une durée de 60 jours afin d’intensifier la pression de pâturage. Une surveillance journalière des caprins est bien entendu effectuée.

L’éco pâturage est un mode d’entretien écologique des espaces naturels !

Fauchage tardif, nature préservée

La ville de Folschviller a décidé de préserver et de valoriser la biodiversité en pratiquant le fauchage tardif. Vous avez pu ainsi constater la présence de panneaux indiquant que la nature est préservée.

Cette méthode naturelle consiste à laisser pousser la végétation sur certaines zones afin de faciliter le développement de la microfaune et de la flore qui y élisent domicile.

La fauche est ainsi effectuée une fois par an, à la fin de l’été. Cette pratique permet en effet à un maximum d’espèces végétales et animales d’accomplir leur cycle biologique. De nombreux insectes trouvent nourriture, gîte et abri dans les herbes hautes. Outre le respect de l’environnement, le fauchage tardif permet également de réaliser des économies de temps et d’argent (moins d’usure du matériel, moins de maintenance et de réparation).

Nichoirs à mésanges offerts par le Crédit Mutuel

L’association A.P.O.N et l’ONF en partenariat avec les salariés et les élus du Crédit Mutuel ont décidé de s’engager dans la lutte contre la chenille processionnaire qui ravage nos forêts ou nos espaces publics en finançant la fabrication de 1000 nichoirs à mésanges. Ils ont été offerts aux communes sur lesquelles le district du Crédit Mutuel de Saint-Avold est présent.

La ville de Folschviller, engagée dans l’écologie, a bien entendu décidé de participer à ce projet et s’est ainsi vu offrir 25 nichoirs.

Ce projet est une belle occasion de sensibiliser les enfants en les rendant acteurs de la protection de la nature et en leur permettant de devenir des observateurs des oiseaux.

C’est ainsi que la municipalité a proposé de faire participer les enfants inscrits aux mercredis récréatifs du Centre Social.

Dans un premier temps, ils ont protégé les nichoirs contre l’humidité en les badigeonnant d’huile de lin et de brou de noix. Et dans un second temps, les enfants ont participé à leur installation dans des endroits infestés par les chenilles processionnaires.

De plus, afin d’inviter les enfants, les parents et plus généralement, tous les citoyens de la ville au spectacle des oiseaux, les nichoirs ont été disposés dans tous les endroits « natures » et publics de la ville.

Installation de 10 nichoirs à mésanges sur notre commune

En ce mois de février, nos agents communaux accompagnés de Mme Stéphanie Latta, adjointe aux Affaires scolaires, Nature et Écologie, ont installé une 10 aine de nichoirs répartis sur l’ensemble de la commune car les oiseaux de nos jardins ont besoin d’aide ! Ce n’est qu’un début, d’autres nichoirs suivront.

En effet, les menaces sur l’avifaune sont nombreuses : destruction des milieux naturels, abus de la chasse, disparition des cavités naturelles (tels que les vieux murs de pierre sans joints, les arbres creux, les branches mortes…).

Les nichoirs sont de véritables refuges où chaque oiseau peut construire et aménager son nid à sa convenance. Ils compensent en partie la disparition des cavités naturelles et permettent de maintenir la population de nos oiseaux nicheurs.

Les mésanges vont aussi nous aider à lutter de façon écologique contre les chenilles processionnaires du chêne

Danger de l’été, c’est pourtant en hiver qu’il faut se préoccuper des chenilles processionnaires. C’est le choix qu’a fait notre municipalité, cet hiver, en installant des nichoirs à mésanges, prédateur naturel de l’insecte. La démarche s’inscrit comme « une solution verte » dans la lutte contre les chenilles urticantes afin d’éviter l’utilisation de pièges chimiques.

La chenille processionnaire peut devenir un véritable fléau dès le printemps jusqu’à l’automne : conjonctivite, maux de gorge, allergies, asthmes pour les hommes et nécroses pour les animaux. En effet, le poil de la chenille processionnaire ainsi que ses nids sont hautement urticants.

La mésange, première prédatrice des chenilles processionnaires

Un couple de mésanges peut manger plus de 500 chenilles processionnaires par jour, permettant donc d’enrayer la prolifération lors des saisons chaudes. Par conséquent, la mise en place de nichoirs à mésanges est une solution idéale pour attirer ces oiseaux dans les zones impactées par les insectes.

Alors, chers Folschvillerrois, levez les yeux et observez nos charmants compagnons ailés!

Des abris pour les insectes installés avant l’arrivée du printemps pour favoriser cette faune bénéfique et conserver la biodiversité

Les oiseaux ne sont pas les seuls hôtes du jardin à bénéficier de nichoirs : les insectes ont eux aussi droit à des hôtels destinés à les attirer, les retenir et leur offrir un gîte leur permettant de se reproduire.

Les ouvriers communaux ont ainsi confectionné de magnifiques abris cet hiver !

Les hôtels à insectes agissent sur la conservation de la biodiversité.

Notre habitude culturelle de gazons tondus à ras, de nature « propre » n’offre aucun abri, aucun refuge pour les insectes et la faune. C’est pourquoi notre commune a décidé de gérer les espaces verts publics de manière écologique, dès la belle saison. Nous préserverons des zones de prairie fleurie laissées à la faune.

La municipalité de Folschviller poursuit la place de la végétalisation dans sa commune 

Comme nous l’avions déjà annoncé, la politique de notre ville s’affiche volontariste concernant la plantation d’arbres.

Le choix de plantation d’arbres est une évidence car c’est un engagement pour l’environnement : ils apportent un caractère qualitatif au paysage, sont essentiels pour la préservation de la biodiversité, attirent les oiseaux en leur procurant abris, nourriture et sites de nidification,…

Des massifs d’arbustes ont été déracinés sur la place Sainte-Barbe : ils étaient vieux et envahis de ronces et autres plantes sauvages qui avaient pris leur place.

Il était temps de faire place au renouveau !

20 arbres ont ainsi été plantés, majoritairement des érables champêtres, des érables sycomores, des bouleaux et des hêtres communs.

D’autres arbres seront plantés à divers endroits sur la commune, un peu plus tard dans la saison printanière. A savoir, 2 sapins Nordmann, 1 séquoia géant, 3 érables globosum, 2 platanes, 3 tilleuls d’Europe, 1 cèdre du Liban bleu, 2 arbres fruitiers et 1 tulipier de Virginie.

Sensibilisation des élèves à la biodiversité

C’est à la demande de la commune et en collaboration avec M. Lusson écologue/naturaliste et Mme Schang, baliseuse du Club Vosgien, que les classes de Mme Latta et M. Choné de l’école élémentaire du Centre ont effectué une sortie scolaire d’une demi-journée axée sur la biodiversité.

Ainsi, un parcours entre l’école élémentaire et la forêt a été proposé afin d’identifier les  points d’intérêt concernant la biodiversité (arbres remarquables, nichoirs, hôtels à insectes, prairies, etc.).  Le but de cette initiative est la sensibilisation des élèves à la conservation de la faune et de la flore, aux équipements de biodiversité (nichoirs, hôtels à insectes), à l’observation des oiseaux, des insectes, des arbres,…

M. Lusson et Mme Schang  ont animé ces sorties scolaires d’observations avec des conseils divers et variés.

Sensibilisation des élèves à la biodiversité

C’est à la demande de la commune et en collaboration avec M. Lusson écologue/naturaliste et Mme Schang, baliseuse au club vosgien, que les classes de Mme Tanet et de M. Tanet de l’école élémentaire A. De Musset ont effectué une sortie scolaire d’une après-midi axée sur la biodiversité le vendredi 11 juin.

Ainsi, un parcours entre l’école élémentaire et la forêt a été proposé afin d’identifier les  points d’intérêt concernant la biodiversité (arbres remarquables, nichoirs, hôtels à insectes, prairies, etc.).  Le but de cette initiative est la sensibilisation des élèves à la conservation de la faune et de la flore, aux équipements de biodiversité (nichoirs, hôtels à insectes), à l’observation des oiseaux, des insectes, des arbres,…

Le chevalement du Furst, classé monument historique, a également constitué un élément de la visite. Une promenade de 6 km a ainsi été faite !

M. Lusson et Mme Schang  ont animé ces sorties scolaires d’observations avec des conseils divers et variés.

Les actualités de la rubrique 'Environnement et développement durable'

Toutes les actualités de la rubrique 'Environnement et développement durable'
Installation d'un hôtel à insectes

Installation d’un hôtel à insectes

Un hôtel à insectes a été installé rue Camille Claudel suite aux demandes des habitants. Les...

Lire la suite
Aménagements extérieurs

Aménagements extérieurs

Les services techniques ont installé des bancs et des tables en bois rue des chênes. Des espaces...

Lire la suite
Stop au Monox

Stop au Monox

Le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par intoxication en France. Des...

Lire la suite

L'agenda de Folschviller

Toutes les manifestations

Challenge pétanque

03/07/2022

Boulodrome

En savoir plus

Feu d’artifice

16/07/2022

Parking communautaire - Z.I. du Fürst

En savoir plus

Rejoignez-nous !

et suivez toute l’actualité de votre commune en temps réel