les gendarmes veillent sur les fêtes

Vous êtes dans : Accueil//Actualités

Surveillance. C’est le maître-mot de la Gendarmerie nationale. Une mission qui lui incombe tout au long de l’année. Et qui s’est amplifiée depuis les actes terroristes du 13 novembre à Paris. « Nous avons renforcé le dispositif depuis les attentats », confirme le major Ronald Barth. La brigade territoriale autonome de Folschviller n’échappe pas à la règle.

À double-titre puisque la vigilance des militaires est accrue à l’occasion des fêtes de fin d’année. Une période propice aux cambriolages et aux vols à main armée, notamment dans les commerces de détail et les supermarchés. En effet, l’afflux de clientèle pour la préparation des réveillons génère des rentrées d’argent importantes en décembre. Et donc l’intérêt d’individus mal intentionnés.

La circonscription de la BTA couvre Folschviller, Valmont, Macheren, Altviller et Lachambre. Sur ces cinq communes, les gendarmes de Folschviller multiplient les patrouilles, renforcés par les réservistes. « D’être présent, encore plus que d’habitude, sur le terrain permet de rassurer les commerçants et les clients », assure le commandant de la brigade.

Dissuasive et rassurante

Démonstration au Super U de Valmont où les gendarmes déambulent dans les allées, discutent avec les clients et les employés. « Nous insistons sur les consignes de sécurité, de vigilance, et de ne pas hésiter à nous alerter si un comportement ou un individu leur paraît suspect. » Une présence en uniforme qui se veut rassurante et dissuasive. « Notre secteur est relativement concentré. Ce qui nous permet de multiplier nos passages et d’intervenir très rapidement », souligne le major Ronald Barth.

Ces patrouilles servent aussi à donner des conseils au cas où un des commerces serait braqué. « L’important est de bien noter le numéro de la plaque d’immatriculation, le modèle du véhicule, ainsi que de bien se concentrer sur les caractéristiques physiques du ou des voleurs. »

<- Retour à la liste