les élèves du collège sur la route des é

Vous êtes dans : Accueil//Actualités

L’immense voûte gonflable de six mètres de diamètre a trouvé sa place dans une salle du collège.

Sous cette voûte bleue comme le ciel perdant l’éclat du soleil, une classe de vingt élèves peut aisément s’y installer pour se mettre en mode observation.

Là, dans un noir à peine éclairé par la lumière des étoiles qui s’affichent au-dessus des têtes des élèves, on peut commencer à rêver.

Rêver des étoiles, imaginer les confins de l’univers et pourquoi ne pas se poser sur la lune. Le projet pédagogique est à l’initiative d’Émeline Montalioux professeure de physique et chimie qui a travaillé en collaboration avec Emmanuelle Bronner.

Il s’agit d’une exposition assortie de l’expérience du planétarium accessible jusqu’à vendredi fin d’après-midi.

Toutes les classes du collège et des classes de l’école primaire passeront par les deux salles dédiées à cet événement.

Des camarades de collège de 4e et 5e ont conçu les affiches qui servent de support pour cette exposition. Emmanuelle Bronner précise : « C’est un travail volontaire commencé mi-novembre en complément aux heures de cours qui a permis cette remarquable réalisation basée sur une importante recherche ».

Le programme de 5e traite du système soleil-terre-lune. Pour ceux qui ont déjà vu le programme et pour ceux qui l’aborderont, l’exposition permet ainsi de passer à un côté plus pratique après la théorie des cours. Émeline Montalioux complète : « Les élèves ont là une occasion de voir les effets d’un planétarium. Ils voient le ciel différemment dans ce lieu de découverte ».

Un questionnaire remis à chaque élève pour tester les acquis a permis de ne pas rester la tête dans les étoiles, la réalité des cours ramenant toujours sur terre.

<- Retour à la liste